A partir d’aujourd’hui et ce durant quelques vendredis par mois, jusqu’au printemps, Nanie va suivre la deuxième session de formations. Elle s’est même inscrite à l’épreuve EP1 du CAP petite enfance dans la foulée ! 🙂
Cette 2ème série de 60h correspond au DIF et elle est obligatoire ; sinon, ben on me retire le droit d’exercer et le certificat qu’on me transmettra par la suite sera un document à fournir pour mon renouvellement futur. De plus, la participation au CAP est obligatoire, que j’obtienne ou non le module.
Pour les parents, c’est une autre histoire, car n’étant prévenus que 3 semaines à l’avance, l’organisation est de taille !! « Heureusement » que je n’ai pas la formation en semaines continues… Ils ont pu s’organiser, je suis soulagée.
Nanie a passé une très belle journée de formation en ce vendredi!
J’étais à Trappes, dans une salle paroissiale et qui contrairement à son nom, était super chauffée !
Nanie a retrouvé des copines de chambrée de sa formation d’il y a 2 ans (cool) et fait connaissance avec d’autres. La formatrice est géniale, captivante et a toujours l’astuce pour ne pas perdre notre attention 🙂 Je pense que cela vient de son métier : psychologue clinicien… Il y aura d’autres séances avec elle, dont 3 touchant l’univers de l’enfant : développement, socialisation, développement psychomoteur, troubles et maladies… Cela s’annonce très prometteur 🙂
J’ai entendu quelques témoignages (et je vais en entendre d’autres) de la part de mes collègues, sur leurs premières expériences. Problèmes avec les parents, pas de travail, médisances et jalousies entre ass’mat etc… Aujourd’hui, je m’estime heureuse, car sur le plan relationnel je n’ai absolument aucun soucis avec mes différents parents employeurs, le relationnel est très positif et constructif (travail d’équipe). J’ai la chance d’avoir toutes mes places occupées depuis peu (car on n’est jamais à l’abris de se faire planter avant l’heure) et pouvoir organiser des activités en mini groupe d’âge. Beaucoup m’interpellent et me demandent « c’est beaucoup de travail! ça doit être difficile… » Je réponds toujours pareil : « oui, c’est du travail qu’ils soient un ou trois ou quatre, mais tout n’est qu’organisation et vision des choses! je ne me plains pas, bien au contraire ! je suis contente de mes Coccilous et je suis heureuse de pouvoir leur apporter une vie en communauté! il y a des jours avec et des jours sans, mais la vie est faite ainsi, de haut et de bas… je savais à quoi m’attendre et je suis de plus en plus motivée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.