Après la pluie, le beau temps
Après la pluie, le beau temps

Après la pluie, le beau temps.
Très beau roman de la Comtesse de Ségur, mais ce n’est pas le livre que lit Nanie en ce moment.
C’est également une des dernières créations achetée chez « La roulotte de Ludi », cependant c’est d’une autre touche de couleurs et de gaieté dans mon quotidien dont il s’ agit.

Celles et ceux qui me suivent sur mon Facebook pro savent déjà quelle bonne nouvelle j’ai eu vendredi dernier… 🙂

Vendredi 15, la puéricultrice de mon secteur est passée à la maison comme prévu. Comme vous le savez, j’accueille plusieurs enfants, selon les plannings et les demandes, avec 3 places d’accueil.

Après la mésaventure de l’année passée, j’ai commencé à accueillir Abygaëlle l’été, pendant les vacances scolaires disponibles et les mercredis. Elle est scolarisée et il est souvent difficile pour ces enfants de trouver une assistante maternelle, car « ils prennent une place pour pas grand chose ». C’est pourtant la réalité et ce n’est pas agréable à attendre. J’avais suffisamment de place de libre pour pouvoir la recevoir et je ne me voyais pas refuser alors qu’il existait un réel besoin.

A la Toussaint, Enora a fait son arrivée parmi les Coccilous, mais un problème de chevauchement était à prendre sérieusement en compte. Etant en rétrogradation d’agrément en cette période et restituant la place temporaire d’Emma jusqu’à ses 3 ans, les démarches étaient gelées pour les vacances de Toussaint. Je me suis donc arrangée avec les parents d’Abygaëlle pour pouvoir accueillir Enora sans entraves. Ensuite, pour chaque période de vacances, j’ai joué sur les différents types de contrats, en posant quelques jours sans soldes aussi, afin de permettre un roulement et accueillir Abygaëlle également.

Pour les grandes vacances, j’ai donc décidé de demander une place d’extra-scolaire, afin que tout le monde puisse profiter de Nanie 🙂 Chacun de mes parents est prêt à me soutenir dans ma démarche et trouve vraiment bien mon concept d’accueil : « un groupe de petits et un groupe de grands » Ce qui donne un bon équilibre, une vie en communauté, l’apprentissage du respect des uns et des autres.

J’entends déjà les remarques « mais ça va faire beaucoup ! »,  » quantité n’est pas qualité » etc… Effectivement, cela engendrera du travail, mais si on sait s’organiser, si on connait chaque enfant et qu’on aime ce que l’on fait, rien est impossible ! et le fait d’être à plusieurs, d’apprendre des uns des autres fera naître une certaine « richesse ».

Je ne cache pas une certaine appréhension, non pas à cause de l’entretien en lui même, car je suis très confiante dans mon travail et ma conception des choses, mais j’ai plus une crainte d’éventuellement de devoir annoncer une mauvaise nouvelle et qu’Abygaëlle et ses parents doivent repartir à la case départ. Lors de ma demande écrite, ma lettre était plus que motivée. J’ai manifesté mon inquiétude de stabilité pour l’enfant, que j’estime important et qu’il serait dans son intérêt de rester avec moi, vu qu’elle se plait et qu’elle a fait de grands progrès. J’ai écrit ouvertement mon point de vu et clarifié très distinctement les choses, que j’ai toujours dites : « tout travail mérite salaire certes, mais je ne m’amuse pas à remplir mon planning pour le plaisir de le remplir et encore moins celui de mon porte-monnaie ». Pour moi cela va au-delà ! C’est de l’amour dans son travail, le fait d’investir et surtout de s’investir personnellement. Si c’est pour d’autres desseins, ils risquent de s’effriter d’eux-mêmes avec le temps et la motivation sera vite affaiblie.

Le fameux instant X est arrivé. Tout se passe à merveille ! Ma puéricultrice souhaite revoir les pièces de sommeil (normal car depuis le temps qu’elle n’était pas venue me rendre visite… 🙂 ) Toutes les normes de sécurité et d’hygiène sont largement respectées. Il y a suffisamment de matériel de puériculture pour me déplacer avec les enfants que ce soit à pieds ou en véhicule. Il y a largement le nombre de sièges auto suffisant (dont plusieurs neufs achetés depuis juin dernier), réhausseur, pour tous les Coccilous ; la-dessus il n’y a pas à chipoter et cela me paraît plus que censé un tel investissement. Bref, tout est nickel !

Et comme le dira la puéricultrice :  » NOUS pourrons rassurer les parents ! » Ma 4ème place est donc accordée !!

Je la remercie de me faire confiance aussi bien dans mon travail que mes projets. Elle me répondra que lorsque les choses sont bien présentées, organisées etc.. et que tout se passe bien…

Pour moi, cette 4ème place représente bien plus que le fameux chiffre 4 d’agréments.

Il est pour moi une satisfaction personnelle et l’aboutissement d’un certain travail en 2 ans d’exercice. Le fruit de patience, persévérence, de passion… le fruit du relationnel et de la confiance des parents qui m’emploient. Ce chiffre 4 est le résultat de la reconnaissance des parents d’une part et de la reconnaissance de ma « hiérarchie » d’autre part. Car il ne faut pas se le cacher, les PMIs et Conseils Généraux ne sont pas les « morceaux » les plus simples à convaincre. Leur montrer notre professionalisme, notre bonne foi relève souvent de l’ordre d’une croisade quotidienne.

Pour toutes ces raisons entre autre, je suis fière d’avoir concrétisé ce projet ; à moi maintenant de l’enrichir et de le faire évoluer avec le temps. Je n’ai pas les chevilles qui enflent je vous rassure, mais parfois le simple fait d’exprimer haut et fort son enthousiasme, sa joie vous donne des ailes et vous remplit d’encore plus de motivation !

Si cela sucite des commérages ou des jalousies, je n’en vraiment que faire, car c’est le fruit de mes efforts et de mon travail et je ne le cacherai pas, vu que je ne cache rien 😉 si cela peut en inciter d’autres à me suivre avec cette même flamme, je ne peux que les encourager ! Rien est impossible !

Je suis contente et fière de vouloir faire partie d’une génération d’assistantes maternelles avec le sens des responsabilités, de l’honnêteté, de l’amour de son travail… d’une génération sortant un peu du moule.

Merci à tout ceux qui me soutiennent ! 🙂 et qui m’aident à poser ces belles pierres à mon édifice ! 🙂 Merci !

6 thoughts on “Témoignage : après la pluie, le beau temps…

  1. oui bravo. moi aussi j’ai 4 agréments, j’adore ça, c’est difficile à organiser et c’est bien tout ce qui me passionne. je ne travaille pas pour me la couler douce, je bosse pour être utile aux employeurs qui ont besoin d’une personne qui assure dans son job.
    4 agréments ça permet n’empêche un niveau de revenu confortable, on ne compte pas au tarif horaire vu que l’on bosse bien en deça de nos heures pour tout gérer. s’occuper de 4 agréments, ça relève de la passion, comme un artisan qui ne compte pas ses efforts il faut réussir à faire tourner la boutique, et cocorico, je viens de signer mon 6ème contrat, le tout sur 4 jours par semaine. plein de collègues sont furax et proposent que l’on limite les agréments pour partager le travail entre toutes, mais les parents , ce sont eux qui choisissent l’assistante maternelle qui va accueillir leur enfant, ils ne veulent pas n’importe qui pourvu qu’elle aie de la place…il ne faut pas se tromper de problème…

  2. Bien d’accord avec vous deux, être parent et devoir choisir une Ass mat n’est pas forcément facile, surtout au début, le bouche à oreille est un moyen comme un autre de savoir à qui l’on a à faire, mais le plus important est la confiance que l’on peut accorder … et cela vient essentiellement de l’enfant.
    Pour nous, Nanie a été « un don du ciel » si je peux me permettre, car notre doudou est toujours content d’aller chez sa Nanie, et voir ses petits camarades avec qui il s’entend à merveille.
    Son épanouissement est ce qu’il y a de plus important pour nous, et nous savons que nous pouvons faire une totale confiance à notre nounou, c’est Nathan qui nous l’a appris, et assez rapidement. Un enfant ça ne trompe pas 😉 Et nous voyons son évolution tous les jours, il joue, rigole, se déplace et est très intégré à son petit groupe de copains ;-), de plus, ces enfants sont calmes et ont appris le respect entre eux, savent s’amuser du plus petit au plus grand sans soucis, cela apprend au petit à « évoluer » et au plus grand à faire attention à leur jeunes amis !!!
    Moi je dis : Vive Nanie … et si certaines personnes ont un problème, je me ferai un réel plaisir de leur dire le fond de mes pensées !!!
    Bonne journée à tous, et vivement ce foutu printemps !!! 😉

  3. merci beaucoup pour votre gentillesse et ces mots qui me touchent énormément 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.