La nuit a été dure… Bibinou a attrapé froid et s’est réveillée à de multiples reprises, Nanie aussi va faire une cure de miel pour la gorge !

Emma se lève à l’arrivée de Léana, j’ai le temps de lui faire prendre son bib’ et de la préparer pour l’arrivée de Yaël.

Il fait frais et bon, je sors la poussette et nous aventurons dans les champs ! Même fatiguée, Emma tient à marcher et à faire ses cueillettes : elle me donne la main ou s’accroche à la poussette. Nous disons bonjour aux chèvres du verger, trouvons un épis de maïs… nous croisons une cavalière sur un beau cheval marron et blanc ! « dada dada dada » Emma l’a repéré au loin, mais lorsque l’animal se rapproche, elle fait sa timide ! Normal, c’est un grand « dada » 🙂

Nous faisons tranquillement demi-tour, en prenant notre temps. Yaël s’est assoupi et Léana est attentive. Nous repassons devant les biquettes et avançons vers les maisons. Bibinou fatigue, alors je la prends un peu dans les bras puis lui montre la planche. Au loin, je remarque les chevaux du Poney Club, il y a un jeune poulain !! 

tiens ! vous ne remarquez rien ? 😉

il y a eu de l’évasion dans le pré !!

 nous nous approchons doucement du « petit fugitif » et profitons de sa présence si proche !! Emma est contente, Léana regarde et Yaël…roupille 😉 !!

L’après-midi sera pour les grandes siestes ! Yaël et Léana se réveilleront peu avant le départ de Yaël. Ils joueront au 4 pattes et avec des doudous que j’avais lavés ce week-end. Bien sûr lorsque j’en montre un à l’un et un autre au deuxième, la convoitise resurgit !! Mais Léana est futée : elle laisse Yaël prendre le second doudou pour attraper le premier et…lui piquer le deuxième en même temps !! Yaël me regarde, heureusement que j’en ai certain en double ! 😉 Au réveil, d’Emma il est temps de faire la pause bib’ compote. Une briochette avalée plus tard, je donne quelques crayons de couleurs à mon Bibinou, Léana serait bien tentée de machouiller ces petits bouts de bois colorés… J’arrive à convaincre Emma de sortir dans la cour derrière, mais elle râle car elle préfère passer devant la maison qui mène au potager (et aussi au chemin vers la rue) ; la cour arrière est complètement sécurisée et il y a suffisamment d’espace pour gambader ou gratter dans l’herbe ! On sent que l’hiver se rapproche, les jours racourcissent, bientôt il fera nuit !!

Menu du jour :

  • veau aux carottes* persillées* du jardin / kiri et pommes « Boskop » cuites
* bio attitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.