« Coucou !  » me dit Yaël en me faisant signe de la main. Un mot parmi ceux qu’il commence à répéter. Emma, la marmotte, se lève tard. Elle est un peu décalée. Le matin sera pâte à modeler et gribouillages. Yaël aime bien la chaise musicale, quelques mélodies qui font clignoter la petite lampe, il appuie sur les crayons et tourne les pages du livre. Il s’amuse et rit.

Emma est en pleine crise des 2 ans… dur dur ! En journée, ça va à peu près, même si elle est un peu casse pieds avec la télé, elle arrive encore à se concentrer sur autre chose que le rectangle à images. En revanche le soir, elle se décharge et explose ! Grosses colères sans fin, cris et hurlements…voilà le programme. Elle VEUT décider et n’en faire qu’à sa tête. Je mange ce que je veux quand je veux et je vais faire les placards. Pour tenter de ruser, je lui coupe des quartiers de pommes. On sent aussi qu’elle veut parler et elle s’exprime comme elle peut, mais comme nous ne la comprenons pas, la barrière du langage n’arrange pas la situation. Cette situation houleuse a commencé à Noël.

Pendant les vacances, Nanie a lu un livre intéressant :  » J’ai tout essayé  » d’Isabelle Filliozat.

Il aborde un regard différent que devrait avoir les parents vis à vis de leur(s) enfant(s). Une approche de leur perception et des sentiments qu’éprouvent les petits. Il est présenté de manière ludique et avec une pointe d’humour, il se lit très facilement. Cependant, mettre toutes ces propositions en pratique peut s’avérer un parcour du combattant ! 😉 Pour ma part, je fais en sorte de ne pas poser les questions fermées qui se finiront par « Oui ou Non ». et au lieu de dire « NON, ne fais pas ci ou cela », j’essaie de dire « STOP » pour détourner l’attention 😉

on verra bien….

Menu du jour :

  • filet de poulet, gratin de chou fleur sauce emmental / kiri et compote pommes-banane maison

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.