(tomates Ondina retenues au tuteur)

Avant de partir en promenade,  je vais faire un petit tour rapide du jardin, toujours observer si mes copines les taupes sont encore dans le secteur ou si elles ont oublié mon bout de potager !

Apparemment, R.A.S. car autrement voilà un exemple type de taupinière : plusieurs allers-retours, vu qu’elle est au milieu de l’herbe, je la laisse, c’est toujours pratique d’avoir de la terre souple sous la main ! en revanche dans les carrés de jardin, je suis obligée de rattraper les bêtises et d’inonder et reboucher le trou…en principe, elle n’y revient pas aussitôt ! Comme je le dis souvent, je suis partante pour les embaucher en septembre, au moment des labours! Si elles viennent, en période de sécheresse, c’est tout simplement lié à nos arrosages :qui dit eau, dit vers de terre et de hannetons..donc le garde-manger offert sur un plateau !! 🙂 On cohabite !

(tomates Montfavet)

la récolte pour les tomates s’annonce prometteuse ! En tout cas les toutes premières sont bonnes, parfumées en bouche…

Après mon rapide passage au potager, disais-je, la poussette peut partir ! Il fait beau donc nous faisons le grand tour par Chaleine. Nous croisons l’ânesse Ninon et ses amis les moutons noir puis continuons notre périple habituel.

Léana avance a sa façon en 4 pattes : « je glisse les genoux avec le collant » ! Elle est fière car elle se hisse à la petite table basse pour essayer de se mettre debout : un genou au sol, un pied jambe pliée et je vois une tête qui dépasse de la table ! Elle a adopté une nouvelle méthode pour avancer aussi : elle se met sur le ventre sur le grand coussin et les bras puis les jambes avancent … bonne technique ! 🙂 et si je le retire ?? hum, c’est presque au point sans, également !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.